m. chat

 M. CHAT
  • biographie
Discret, Monsieur Chat ou M. Chat travaille dans la rue depuis l'âge de 15 ans. Son anonymat a été brisé en 2007 lorsqu'il a été surpris en train de peindre son célèbre symbole - le chat. L'homme derrière le masque s'est révélé être Thoma Vuille, mais il ne s'est pas laissé perturber par cette révélation. Au contraire, il a continué à exacerber la curiosité déjà cristallisée autour du graphisme urbain de son symbole de plus en plus présent.

Né à Boudry, dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, M. Chat commence à arpenter les rues vers 1987. Il étudie à l'Institut des arts plastiques d'Orléans, dont il sort diplômé en 2001. En 1997, lors d'un des ateliers, le chat grimaçant est né. Dans son symbole, désormais omniprésent, la culture du quartier rencontre l'optimisme sans fin de l'artiste, pour une combinaison facilement reconnaissable et largement connue. Son rêve d'unir les êtres humains, aussi différents soient-ils, est désormais possible. Il a trouvé ce sujet unique et unificateur, et depuis, il s'est donné pour mission de le diffuser dans le monde entier. C'est ce genre d'optimisme contagieux qui a poussé le cinéaste Chris Marker à approcher l'artiste et à lui consacrer un documentaire en 2004. Réfléchissant à l'état de la France après le 11 septembre, Marker a utilisé le phénomène du chat pour explorer les sentiments tristes des gens, mais aussi pour partager un certain optimisme. L'attention n'était pas centrée sur l'artiste, pour une fois, car nous n'avons pas besoin de connaître son histoire personnelle pour ressentir quelque chose en voyant son travail. En fait, l'état d'esprit, ou une attitude, ou une aspiration philosophique, est représenté par une image. Derrière cette image se cache toute la simplicité d'un sourire peint sur un mur, et toute la puissance qui l'accompagne. Vuille garde le dessin simple et la ligne claire. À première vue, le chat ressemble à un logo. Pourtant, il ne peut être réduit à un logo, car il est bien plus que cela. Appartenant au street art, c'est un personnage à l'identité forte et aux multiples variations. Un personnage qui atteint une dimension symbolique par sa simplicité.

Vuille ne montre aucun signe de ralentissement. En mars 2016, il est venu à Hong Kong, en Chine, pour peindre une peinture murale sur l'hôtel Jen sur Queen's Road West. L'œuvre fait 13×13 mètres et est l'une de ses plus grandes jusqu'à présent. Comme toujours, il avait l'intention d'apporter de l'humour et de l'humanité à Hong Kong avec ses créations. Autrefois anonyme, Monsieur Chat a été contraint de révéler son identité en 2007, lorsqu'il a été arrêté. Depuis lors, il a appris à accepter son profil public sans exprimer de regrets pour ses actions passées. Regardant vers l'avant plutôt que vers l'arrière, il prend ses responsabilités au sérieux. Le fait d'être démasqué lui a ouvert de nouvelles portes et il n'a rien perdu de l'énergie qui était à l'origine de la création de l'emblématique Chat souriant.

expositions :

autre

Zoom Laughing Cat

Laughing Cat

Acrylique et aérosol sur toile - Œuvre originale – Pièce unique

120cm x 120cm (47" x 47") disponible
Zoom Trio Parigot: Kay One / M. Chat / S. Pradinas

Trio Parigot: Kay One / M. Chat / S. Pradinas

Technique mixte sur toile - Œuvre originale – Pièce unique

130cm x 162cm (51" x 64") disponible
Zoom M. Chat Money, 2019

M. Chat Money, 2019

Technique mixte sur papier - Œuvre originale – Pièce unique

65cm x 50cm (26" x 20") disponible

Cette oeuvre vous intéresse ?
N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements.